Règlement d'ordre intérieur

 
Règlement d'ordre intérieur  ( Mars 2013 )
 
Art. 1 : Application :
 
Ce règlement est applicable à tous les pilotes évoluant sur le site de vol de Nimy (Les Wartons).
Les membres du conseil d’administration et les moniteurs (appelés responsables ci-dessous) s'engagent à faire respecter ce règlement.
Les pilotes se conformeront aux instructions qui leurs seront formulées par les responsables.
Les responsables ont tous les pouvoirs pour assurer la sécurité.
 
Art. 2 : Modèles autorisés :
 
Tous les modèles volants radiocommandés d'un poids maximum de 12 kilos et d'une cylindrée de maximum 50 CC pour les moteurs thermiques, ou équivalent électrique, sont autorisés de vol à la condition qu'ils respectent les normes de sécurité relatives à la pratique de notre sport.
Si un modèle est jugé douteux par un responsable, il sera interdit de vol jusqu'à ce qu’il soit modifié pour pouvoir évoluer en toute sécurité.
Tout avion dépassant le poids de 6 kilos, la cylindrée de 20 CC (ou assimilé) et/ou l'envergure de deux mètres, devra impérativement respecter les points suivants:
o    Posséder deux alimentations, la seconde devant suppléer la première par l'intermédiaire d'un système de sécurité ayant un témoin de fonctionnement visible ou audible lors de l'arrêt du vol de l'avion.  Les schémas annexés sont approuvés mais d’autres peuvent être utilisés moyennant l’accord du comité.
o    Pour les modèles d’envergure inférieure à 2 m, les servomoteurs utilisés auront un couple supérieur à 30Ncm par gouverne ( 50 Ncm pour la dérive et équipés de pignons métalliques ou assimilés ) ainsi que d’un arbre de sortie monté sur roulements à billes.  Pour les modèles d’envergure supérieure à 2 m, les servomoteurs ne  pourront être inférieurs aux préconisations du constructeur OU devront être validés par le comité pour les modèles de conception personnelle.
Pour l’écolage, seuls les modèles repris à l’annexe de la fiche d’accueil, seront acceptés.
Les modèles de vol libre et de vol circulaire sont interdits.
 
Art. 3 : Pilotes :
 
Seuls les membres inscrits et en règle de cotisation sont autorisés à voler.
Sauf dérogation, cinq personnes, maximum, peuvent piloter simultanément.
Lors des évolutions, les pilotes se regroupent sur les aires de pilotage prévues à cet effet.
L'accès à la piste n'est autorisé que pour récupérer un planeur, un appareil dont le moteur s'est arrêté, pour le décollage ou pour la pratique du lancé main.  La présence sur la piste doit être la plus brève possible.
Il est interdit d’effectuer des passages à basse altitude au dessus de la piste lorsque d’autres personnes s’y trouvent.
 
Art 4 : Emploi des fréquences :
 
Avant toute utilisation de son émetteur, chaque pilote s'assurera que la fréquence qu’il utilise est libre. L'écart de fréquence à respecter entre deux utilisateurs doit être impérativement de 20 Khz. Il apposera sur l'antenne de sa radio, la pince correspondant à la fréquence utilisée. Après chaque utilisation, il replacera celle-ci sur le panneau des fréquences. Tout pilote causant des dégâts au matériel d'autre(s) modéliste(s) du fait d'interférences sera tenu de réparer le préjudice causé.
En cas de litige, le conseil d’administration statuera dans les cinq jours à dater de la réception de la plainte.
 
Art. 5 :  Décollages et atterrissages :
 
Tous les décollages et atterrissages se feront uniquement dans l'axe longitudinal de la piste.
Le sens de décollage et d’atterrissage est déterminé par l'orientation du vent. Quand celui-ci est nul ou perpendiculaire à l'axe longitudinal de la piste, les évolutions se feront d'Est en Ouest, soit à partir de la droite lorsqu’on regarde la piste à partir des installations.
Tout décollage à partir d'endroits autres que la piste est proscrit.
Les atterrissages et les décollages seront annoncés à haute et intelligible voix. Un avion atterrissant, ou moteur coupé, est prioritaire sur tout autre. Il en est de même pour les planeurs.
N.B.: Si en cours d'une séance de vol, le vent change de direction, et que d'autres personnes évoluent à ce moment, il est strictement interdit de pratiquer des décollages dans le sens inverse. (La sécurité avant tout.)
 
Art. 6 : Les vols :
 
Il est interdit de survoler le public, les parkings, les aires de montage, le canal, les chemins de halage, l'autoroute, et les habitions situées au delà du bois.
La zone de vol est repérée sur le plan ci-joint.
Exception faite pour les cas d’atterrissage d'urgence, les passages à basse altitude en sens inverse du sens de décollage, sont interdits lorsque d'autres modèles sont en vol.
 
Art. 7 : L'écolage :
 
Les débutants sont sous la tutelle de leur moniteur. Ils ne piloteront seuls qu'après avoir réussi l’épreuve du brevet élémentaire, et avec l’approbation des responsables.
En cas de problème, le moniteur s’efforcera de limiter l’ampleur d’une faute de pilotage. Toutefois, il ne pourra être tenu responsable des dégâts occasionnés au modèle, lors des séances d’écolage. 
L’élève pilote reste seul responsable de son matériel.
 
Art. 8 : Les nuisances sonores :
 
Pour tout moteur thermique, l'emploi d'un silencieux est obligatoire.
Le rodage est à éviter pendant les activités du weekend. Exceptionnellement et avec l’accord des responsables, il pourra être toléré mais il sera effectué à l’écart des activités ordinaires.
Des mesures de bruit peuvent être effectuées à tout moment, y compris pour les modèles à propulsion électriques.
 
Art. 9 : Propreté du site :
 
Les pilotes sont responsables de l'enlèvement de leurs déchets. Des poubelles sont à leur disposition.
 
Art. 10 : Les spectateurs :
 
L'accès au terrain est réservé aux membres du club. Néanmoins, les invités pourront y pénétrer, mais sous l’entière responsabilité du membre.
Il est interdit d’amener des spectateurs à proximité de la piste.
Dans l’intérêt de tous, ces mesures de sécurité sont à rappeler par tous les membres à toute personne étrangère pénétrant sur le terrain.
 
Art. 11 : Enfants et animaux domestiques :
 
Les enfants doivent être en permanence sous la surveillance de leurs parents.
Les chiens et autres animaux seront tolérés sur le terrain sous l’entière responsabilité de leur propriétaire qui assumera toutes les conséquences d’un accident éventuel.
 
Art. 12 : Restriction de vol :
 
Pendant les travaux d'aménagement, de tonte, de restauration ou de préparation aux diverses manifestations, les responsables se réservent le droit d'interdire les vols.
 
Art. 13 : Trousseaux de clés du chalet
 
Seuls les membres du conseil d’administration sont détenteurs d'un trousseau de clés du chalet. Ceux-ci ne le prêteront à d'autres membres qu’en fonction des besoins.
 
Art. 14: Tabagisme :
 
Il est strictement interdit de fumer à l’intérieur du chalet. Toutefois, il est demandé à tous d'user d'un maximum de courtoisie envers les visiteurs.
 
Art. 15 : Concours :
 
Lors des concours de la Ligue Belge d'Aéromodélisme ou de l'Association d'Aéromodélisme, en abrégé, L.B.A. ou A.A.M., le terrain sera dès 09HOO sous l'autorité du directeur ou du coordinateur sportif de la section pour laquelle le concours a lieu. Ce dernier est le seul habilité à autoriser d’autres vols que ceux du concours.
 
Art. 16 : Accueil des modélistes étrangers au club :
 
Afin de maintenir les bonnes relations avec les autres modélistes, il est demandé de leur réserver le meilleur accueil en vérifiant toutefois, avec courtoisie, s’ils sont en règle en matière d’assurance.
 
Art. 17 : Modification et cas non prévus :
 
Le conseil d’administration se réserve le droit de modifier le présent règlement, sans préavis, si cela est  nécessaire à la bonne conduite de l'A.S.B.L.
 
Pour tous les cas non prévus dans ce règlement, le conseil d’administration tranchera souverainement.
 
Art. 18 : Sanctions :
 
Le conseil d’administration se réserve le droit d’interdire de vol ou d’exclure tout membre qui par son comportement compromettrait la sécurité ou nuirait au bon esprit de l’association.
Le membre incriminé pourra introduire une réclamation par écrit au siège social dans les cinq jours calendrier.
 
 
 
 
Le président